RDA – Remote Diagnostic Agent : analyser son Middleware

RDA est un outil très complet d’analyse des plateformes Oracle.
C’est donc un choix idéal pour diagnostiquer un dysfonctionnement.
C’est également un prérequis incontournable de l’ouverture d’un Service Request.
Cet article se propose de vous présenter l’outil dans un contexte Middleware et plus précisément SOA sur environnement Unix.

Présentation
RDA est un outil en ligne de commande qui va collecter les informations techniques de votre environnement.
Ces informations concernent les ressources machines (CPU, …), les informations de produits Oracle (versions, patchs, …) et le runtime de votre environnement (logs, dump, …).

Comment cela fonctionne-t-il ?
RDA va exécuter un ensemble de scripts déjà présents sur votre environnement.
PERL est prérequis en version 4 mais n’est plus nécessaire avec la version 8 qui est autonome.

Quelle version choisir ?
RDA est fourni par défaut avec votre infrastructure Middleware : 4 avec la SOA 11g.
Le Support Oracle conseille toujours de télécharger la dernière version disponible : la 8.

Connaître la version :

rda.sh -V | more

Quel est l’impact de l’exécution du RDA sur le serveur ?
RDA est conçu pour avoir un impact minimal sur l’exécution de la plateforme.
Cet outil est toutefois actif notamment sur les ressources systèmes : processus, mémoire et disque.

Comment lancer la collecte d’information ?
Il est proscrit de lancer RDA sans option.
En effet, dans ce cas, tous les modules seront collectés, le temps d’exécution très important et le résultat inexploitable.
Lancer le RDA se fait toujours avec la cible à diagnostiquer.

Par exemple, pour une SOA Suite :

rda.sh -SCRP SOA

RDA posera les questions nécessaires à son exécution.

Par exemple :

Should RDA analyze Oracle SOA Suite 11g (Y/N)?
Hit 'Return' to accept the default (Y)
>

Enter the user name for the Oracle WebLogic Server connection for 'SOADomain'
domain
Hit 'Return' to accept the default (weblogic)
>

Quelles sont les informations collectées ?
RDA va collecter les données en fonction des choix précédents.

Par exemple :

  • Informations du système
    • Mémoire, CPU et disque
    • Patchs et Packages Unix
  • Informations d’environnement
    • Configuration d’environnement
    • Configuration du réseau et statistiques associées
  • Produits Oracle
    • Version des produits
    • Patchs installés
    • Configuration des produits
    • Fichiers de log
    • Eléments de mesure : status, dump, valeurs mbean

RDA se veut exhaustif.
Il faut configurer RDA si vous ne souhaitez pas collecter toutes les informations de votre environnement.

Par exemple, RDA va collecter l’adresse IP de votre serveur. Si vous pensez que cette information – ou tout autre – doit être protégée, alors il existe un filtre de sécurité.
Consultez attentivement la documentation du produit pour l’exploiter en toute connaissance de cause.

Quel rapport est généré ?
RDA va générer un ensemble de pages web que vous pouvez consulter directement sur votre serveur.
RDA va également générer un fichier archive (zip) que vous pouvez télécharger en local.
C’est cette archive qui vous sera demandée par le Support.

Archive (en version 4) :

  • RDA.<prefix>_<hostname>].zip</code>

Page de démarrage est :

  • <RDA Home>/output/RDA__start.htm

Conclusion
RDA est un outil particulièrement complet.
Il est très pratique dans le cadre de diagnostic de dysfonctionnement.
Son exécution est souvent un prérequis aux échanges avec le Support Oracle.
Si vous ne pouvez utiliser RDA, sachez que les informations peuvent être collectées individuellement. Le temps à consacrer à l’établissement d’un relevé exhaustif sera toutefois beaucoup plus important.

Aller plus loin
Fusion Middleware et Weblogic : Doc ID 1498376.1
Enfin, comme à chaque produit Oracle correspond un usage du RDA, je vous invite à prolonger cette découverte par la lecture de l’article consacré aux bases de données rédigé par un de mes collègues : http://arkzoyd.com/comment-utiliser-remote-diagnostic-agent-rda/?lang=fr
 

Olivier Docquois

About Olivier Docquois

Olivier Docquois has written 14 post in this blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :