Premiers pas avec SOA Cloud Service (SOACS)

LinkedIn 0
Twitter
Facebook 0
Google+ 0

 
SOA Cloud Service fait partie de l’offre PaaS d’Oracle, ce service met à disposition dans le Cloud un certain nombre des fonctionnalités de la SOA Suite 12c (Service Bus, SOA Suite, Technology Adapter, …) et de l’API Manager 12c.
 
La figure ci-dessous illustre l’architecture d’une plateforme SOA Cloud Service, elle repose sur une instance préexistante DBaaS (base de données Cloud) et un conteneur de stockage Cloud Service, et implicitement, crée une instance Java Cloud Service et plusieurs nœuds sur IaaS Compute Cloud Service.
image1
Dans ce qui suit nous développerons les étapes à suivre pour provisionner un service SOA Cloud Service :
Prérequis :
Avant de commencer, il est nécessaire d’avoir à disposition les éléments suivants :

  • Un abonnement (éventuellement d’essai) à SOA Cloud Service.
  • Une instance DBaaS valide et opérationnelle; elle sert à héberger les schémas SOA INFRA et MDS.
  • Un abonnement (éventuellement d’essai) à Storage Cloud Service; le conteneur de stockage sert à sauvegarder les données de l’instance SOA Cloud Service.
  • Préparer une paire de clés Privée/Publique pour les accès SSH.

Accéder à la console SOA Cloud Service
Depuis la console « CLOUD My Services » accéder à la console de gestion des instances SOACS.
image11
 
image12
 
Pour provisionner un nouveau service SOA CS, cliquer sur le bouton « Create Instance », pour ainsi démarrer l’assistant de création de l’instance.
Choisir le type de domaine SOACS :
Comme le montre la figure ci-dessous, différents types de domaines SOACS sont disponibles.
image3
Choisir l’image du software
Cette étape a pour but de choisir la version de la SOA Suite à installer pour l’instance.
image4
Renseigner les détails concernant l’instance
Dans cette étape, nous fournissons toutes les informations concernant :

  • Nom de l’instance.
  • La clé publique pour les accès SSH à la VM de l’instance.
  • Le compte administrateur de SOACS et JCS.
  • Référencer l’instance DBaas pour héberger les schémas nécessaires à SOACS.
  • Configurer le load balancer.
  • Référencer le conteneur de stockage pour le backup de l’instance SOACS.

image5
Sélection des adapters
Pour faciliter l’intégration avec les applications Saas et On-premise, on choisit les adapters nécessaires. Les adapters techniques (DB, File, Jms, …) ne font pas partie de la liste car ils sont inclus d’office dans le domaine SOACS.
image6
Confirmer la création de l’instance
La page de confirmation résume les détails concernant l’instance, une fois confirmée, la demande de création de l’instance est en cours et est en attente de provisionnement.
On peut suivre l’état d’avancement de la création de l’instance comme le montre la figure ci-dessous.
 
image7
Une fois le provisionnement terminé, l’instance SOACS est opérationnelle.
La figure ci-dessous montre un aperçu de la console SOA Cloud Service une fois l’instance provisionnée.
image8
A partir de ce moment, différentes consoles sont disponibles pour gérer la nouvelle instance, comme Fusion Middleware Control, WebLogic Admin Console, SOA Composer et Service Bus Console.
On peut alors commencer à créer des implémentations de services sur le Cloud, soit en utilisant la console SOA Composer ou la console Service Bus, soit en utilisant JDeveloper pour faire des développements en local des composites SOA et des projets Service Bus et les déployer par la suite sur l’instance SOACS.

LinkedIn 0
Twitter
Facebook 0
Google+ 0

1 réflexion sur “Premiers pas avec SOA Cloud Service (SOACS)”

  1. Ping : Master Note Middleware 2017 - ArKZoYd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *