Exalogic X3-2 : DataCenter in the Box

LinkedIn 0
Twitter
Facebook 0
Google+ 0

Que se cache t-il derrière le nom d’Exalogic ? De quoi est composée cette architecture ?
Je vous propose d’ouvrir la façade d’un Exalogic et d’en faire le tour.

Exalogic c’est deux éléments clés : une infrastructure hardware orientée Middleware et un stackpack logiciel. Le tout qualifié et optimisé pour tirer le meilleur parti l’un de l’autre.

La stack logiciel Elastic Cloud Software

JMA_ExalogicDataCenterInTheBox_2
La stack logiciel maintenu dans l’offre Exalogic est la suivante :

  • Oracle VM
  • Oracle Enterpirse Linux / Solaris
  • Jrockit
  • Weblogic
  • Coherence
  • Tuxedo

Elle est la base de l’offre Oracle tel que WebCenter, E-buisiness, ATG et bien d’autres.
En plus de cette stack de base, Elastic Cloud Software amène de nombreuses optimisations tel que le SDP (Sockeet Direct Protocol), RDMA (Remote Direct Memory Access), une meilleure gestions des threads, de la taille des packets de communication…

Le hardware

Voici les différents composants matériel d’une plateforme Exalogic
JMA_ExalogicDataCenterInTheBox_3
Exabus / Infiniband : bus réseau de 40 Gb/s opéré par des Gateways infiniband reliant les autres composants entre eux en IPoIB (Ip Over Infiniband) et permettant l’accès vers le reste du SI en EoIB (Ethernet Over Infiniband)
Spine Switch : switch infiniband permettant de relier un rack Exalogic à d’autres rack Exa (Exadata, Super Cluster …)
N Compute Node : server Sun survitaminé. Par exemple pour la version X3-2

  • 2 processeurs 8 coeurs Intel Xeon 2.90 GHz
  • 256 GB de RAM (1600 MHz)
  • 2 disques en miroir SSD de 200 Gb pour le système

Stockage sun ZFS connecté en Infiniband

  • 60 TB utile
  • 292 GB SSD Write Cache
  • 4 TB Read cache

Un réseau d’administration opéré par un switch Cisco.
Le rack Exalogic est décliné en plusieurs versions comme ci-dessous :
JMA_ExalogicDataCenterInTheBox_4

Un seul intervenant pour la maintenance

L’un des premiers intérêt à ce type d’infrastructure est qu’il n’y a plus qu’un seul éditeur et intervenant pour la maintenance de tous ces composants. Par exemple tous les trois mois Oracle publie un PSU comprenant tous les patchs qualifiés et certifiés pour la stack logicielle et hardware :

  • PDU
  • Gateway
  • Sun ZFS Storage
  • firmware harware Compute Node
  • Oracle Enterprise Linux
  • Jrockit
  • Tuxedo

Exalogic : Un rack haute densité ?

La réponse est NON.
Il ne faut pas considérer un Exalogic comme un rack ordinaire composé de serveurs indépendants. Afin de tirer au mieux partie de ces capacités survitaminées il y a un réel travail d’architecture logique et physique à réaliser.
Je vous propose quelques pistes de réflexion (pour vous mettre l’eau à la bouche) que je développerai dans d’autres post et selon vos questions.

  • Le partitionnement. Exalogic offre la possibilité de créer des partitions réseau étanches au sein d’un même Rack. Ainsi il est possible d’héberger des environnements de PROD, hors PROD, mais aussi d’ héberger une DMZ, une zone de confiance au sein d’une infrastructure Exa (pas que Exalogic)
  • Quels logiciels déployer sur Exalogic ? La liste est longue mais voici quelques candidats sérieux : Weblogic, Cohérence, Trafic Director, WebTier, base de données ?… mais aussi ATG, E-buisiness Suite, WebCenter…
  • Quelles sont les optimisations proposées par Exalogic Elastic Cloud ? Comment paramétrer mes produits et gérer mon architecture optimiser au mieux mon infrastructure ? Exemple utiliser le réseau IPoIB pour les réplications des sessions http au sein d’un cluster Weblogic plutôt que EoIB.
  • Comment utiliser au mieux le stockage ZFS pour répondre à des problématiques de PRA,PCA, de sauvegarde, de restauration, de tolérance aux pannes au sein d’un même rack et cross rack ?
  • Comment monitorer  et superviser le tout ? Qu’est-ce que Oracle Enterprise Manger 12c et OPS Center ? Que peuvent faire ces produits de plus pour moi (alerting, gestion des SLA, provisionning, reporting…) ?
  • Comment se passe l’installation/configuration d’un Exalogic ?

A bientôt sur la toile pour la suite des festivités.

LinkedIn 0
Twitter
Facebook 0
Google+ 0

2 réflexions sur “Exalogic X3-2 : DataCenter in the Box”

  1. Ping : Le chiffre du jour : 300 000 ! | EASYTEAM

  2. Ping : Le chiffre du jour : 300 000 ! | EASYTEAM LE BLOG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *